FACTEURS CHEVAUX – La Maison sous les Eaux

Visuel FACTEURS CHEVAUX - La Maison sous les EauxFacteurs Chevaux, pluriel du facteur cheval et de bien d’autres singuliers encore. Y voir de l’art évidemment, de l’art naïf peut-être, mais moins qu’on pourrait le croire… Comme l’illustre randonneur des postes du siècle dernier, une promenade musicale, campagnarde mais pas rustique, propice à la rêverie, aux songes de grands bâtisseurs et aux audaces poétiques.

Et même si on t’oublie / Ton ombre danse sur le chemin / Des dames de pluie“ : la vision d’une terre mouillée, d’une maison engloutie, d’arbres majestueux, d’un bestiaire des forêts, de discrètes évocations magiques ou mythologiques, de considérations écologiquement évidentes (au sens d’impossibles à contredire)... Et d’une musique à la beauté fulgurante, les vocalises de “If le grand If” incontestablement parmi les plus splendides minutes écoutées cette année, le reste à l’avenant : “Je n’ai plus peur de toi”, “Les Dames de Pluie” ou le titre éponyme grandissant l’auditeur en frissons, émotions et découvertes…

Partons au Mexique / Sans poèmes / Nous n’y arriverons pas“, non c’est sûr mais personne n’y avait pensé avant et ne l’avait écrit si joliment. Deux guitares et l’essentiel : des voix et des textes pour porter celles-là aux sommets, l’inverse étant également tout aussi pertinent.
Et puis, Facteurs Chevaux, pluriel presque singulier : c’est l’escapade en duo de Fabien Guidollet (Vérone) et Sammy Decoster, remarquables déjà en leurs carrières séparément.
On aurait pu commencer par cette précision “technique”, en un monde idéal, elle suffirait à faire déplacer des foules vers les disquaires…

Facteurs Chevaux (La Grange aux Belles)

September 28, 2016

Comments are closed.