MANSFIELD TYA – Corpo Inferno

Visuel MANSFIELD TYA - Corpo InfernoLe spectre semble s’élargir mais le style s’affirme plus cohérent. A moins que ce ne soit le contraire : avec les Mansfield TYA, nous ne sommes pas à une contradiction près, ludique ou sombre. Mais paradoxes plus érudits, littéraires et historiques aussi (on y croise quelques lignes signées Victor Hugo) sur fonds de cordes et d’harmonies multiples.

Corpo Inferno, dans ligne droite de titres originaux (NYX ou Seules au bout de 23 secondes précédemment) et ses recettes éprouvées, améliorées ici : comptines pour adultes, ritournelles brisées, baroque remis à la mode et humour singulier (“Le Dictionnaire Larousse” et l’ironie ailleurs…). Moins de colère et de vulgarité, mais autant de beauté (“La Fin des Temps).

Le miracle de faire des chansons qui jamais ne se ressemblent mais qui, toutes, s’identifient d’emblée… On est fan, depuis longtemps, et tout le monde devrait l’être également.

Mansfield TYA (Vicious Circle)

 

November 11, 2015

Comments are closed.