NOEL MATTEI – Plus Bisensuel Que Sexuel

Visuel MATTEI.jpg

Un titre singulier pour un roman à la prononciation du titre délicate, presque ardue à la répétition, en écho à la difficulté du narrateur d’avouer sa bisexualité/bisensualité. Pas de culpabilité, mais le poids d’un secret gardé, car, même si pas incompréhensible, juste pas “entendable“, les préjugés tenaces demeurant… Alors, du non-dit, du for intérieur, entre Nima et Esther, deux êtres et deux sexes aimés différemment et essentiels à leurs façons, aucun choix si ce n’est celui de se taire et de s’auto convaincre que le bien-être est à ce prix. Intérioriser les tentations de révélation, justifier le silence, les absences et part intime. En style direct, court, vif et en brièveté un peu frustrante aussi… Noël Mattéï étant par ailleurs leader du groupe rock érudit Madinka, on ne peut que conseiller la persévérance dans ces voies et l’allongement des effets…

Editions Les Bords de l’Eau

August 23, 2007

Comments are closed.