SUMMER – Kimy EP

Dans la foulée du RDV Drague de l’an passé, en renforcement de ce qui fait leurs défauts comme leur singularité : chant-diction presque insupportable de maniérisme et d’une préciosité simulée, thématiques et paroles dérangeantes et ces machines lancinantes qui évoquent des eighties se vautrant dans l’avant-gardiste (“Caution” ou “Querelles Noires”).

Quatre titres, une cohérence, une identité et l’impression séduisante (ou effrayante) de Depeche Mode se reproduisant avec Mendelson. Bluffant d’efficacité malgré les réticences…

Summer (Autoproduction)

February 11, 2012

Comments are closed.