MATHIEU BOOGAERTS – Je Ne Sais Pas

Mathieu Boogaerts ne sait pas, mais il sait bien l’expliquer… Avec méthode, ordre, précision et un peu de maniaquerie, il décrit son processus créatif et ce qui constitue le long cheminement entre un fredonnement au saut du lit et un morceau finalement gravé sur disque. Il ne sait pas pourquoi, mais il sait comment… Avec un style qui lui sied aussi bien à l’écrit qu’à l’oral (simplicité, vulgarisation, évidence), il raconte la genèse, la maturation, les phases successives de transformation, l’aboutissement et l’enregistrement des chansons et des albums. Il répond à la commande avec naturel et honnêteté, limpidité et un brin de naïveté. Il y a moins d’auto-psychanalyse et de questionnements “existentiels” (et donc de révélations) que dans les précédents essais de ses camarades Dominique A (“Un Bon Chanteur Mort“) ou Arman Méliès (“Un Beau Siècle de Légendes“) parus dans la même collection, mais Mathieu Boogaerts avait prévenu d’emblée qu’il ne savait pas. Et c’est quand on pense n’avoir rien à dire qu’on se dévoile parfois le plus…

La Machine à Cailloux

February 17, 2010

Comments are closed.