Category archives: ETC.

TOP 2016

Sans ordre de préférence, ou presque…   Okkervil River – Away Bitchin Bajas And Bonnie ‘Prince’ Billy – Epic Jammers And Fortunate Little Ditties Teenage Fanclub – Here David Bowie – Blackstar Sophia – As We Make Our Way (Unknown… continue reading »

PANAMA à l’Espace B – 21/11/15

Samedi soir, je suis allé à l’Espace B voir Panama, le groupe dans lequel mon pote Antoine joue de la basse. Panama c’est un de ces groupes de l’ombre, d’une sorte de seconde division du rock : des mecs qui savent… continue reading »

TOP 2013

Une nouvelle façon de présenter mon top 2013… Cliquez sur “Start Prezi”, patientez quelques secondes que le diaporama se charge, passez en mode plein écran et naviguez avec la flèche ”—> “ [Vidéo et Playlist Spotify en dessous]    … continue reading »

JASON MOLINA (1973 – 2013)

What the horizon only tells to us ghosts / is that when it’s quiet in our hearts / we become the diesel / we become the smoke / we become the prairie / we become the spark / and the… continue reading »

TOP 2012

Ce ne sont peut-être pas les disques dont on se souviendra dans quelques années, ni ceux qu’il aurait fallu que j’écoute, mais ce sont ceux qui auront accompagné mon année, entre obsessions renouvelées et découvertes majeures. En quelques lignes… mon… continue reading »

TOP 2011

Du piano contemporain ou classique, du folk sombre, lumineux ou gothique, du rock singulier, un barde mexicain et mon “habituel nouveau groupe écossais préféré de l’année”... 2011 fût une année éclectique, un peu décevante avant de devenir foisonnante et passionnante… continue reading »

EGO TRIP MUSICAL 2010

En 2010 : je me suis retrouvé sur une scène aux côtés de Stuart Braithwaite de Mogwai (mais c’était pour l’interviewer), j’ai fait une grosse fixation sur la musique d’Emily Jane White, j’ai été interviewé par une télévision et pris en… continue reading »

TOP 2010

1. Bonnie ‘Prince’ Billy and The Cairo Gang – The Wonder Show Of The World Sur ce disque qui frôle des hauteurs  rares en plusieurs occasions, Will Oldham devient presque adulte, cesse ses enfantillages, se pose sans se ranger, aligne les ballades… continue reading »

INTERVIEW : EMILY JANE WHITE

J’ai fait une sorte d’obsession des disques d’Emily Jane White en louant chacun d’eux avec passion et beaucoup d’admiration. Pour Ode To Sentience, son troisième album, j’ai fait une exception en étant plus avare de mots flatteurs et en la laissant… continue reading »

Soirée de Poche 16 bis : BALMORHEA + NILS FRAHM

Une autre soirée de poche “bis”. Parce que la première, avec Emily Jane White et Rod Jones avait été au-delà de mes espérances. Parce qu’une fois qu’on a goûté au doute, au stress, à l’adrénaline et finalement au plaisir de… continue reading »

TOP 2009

1- EMILY JANE WHITE – Victorian America 2- THE TWILIGHT SAD – Forget The Night Ahead 3- WE WERE PROMISED JETPACKS – These Four Walls 4- THE XX – The XX 5- MONO – Hymn To The Immortal Wind 6-… continue reading »

“midlife crisis ?”

Aujourd’hui, j’ai 35 ans. Ca ne ressemble pas tout à fait à la chanson de Florent Marchet, heureusement… C’est juste une occasion d’être un peu mythomane… Françoiz Breut a fait un dessin pour mon fils aîné, Chan Marshall m’a serré… continue reading »

SOIREE DE POCHE 14 BIS : Emily Jane White + Rod Jones

Une histoire de circonstances, d’envies, de disponibilités et de chance aussi. Après Nora et sa Soirée de Poche 9bis en avril dernier, je me lance à mon tour dans l’organisation d’une soirée “bis”, ainsi nommée car elle reprend toutes les caractéristiques… continue reading »

TRACKLISTING DJ Set Rockoh (Blogothèque) au Scopitone 02/11/09 [Centenaire + The Twilight Sad]

*** WARM-UP *** B for Bang “Come Together” / The Notwist “Day 7”/ Passion Pit “Sleepyhead” / The Phantom Band “Left Hand Wave” / The XX “Crystalized” / Swell “Bong Starr” / Pavement “Gold Soundz” / Sonic Youth “Kool Thing”… continue reading »

Et pendant ce temps-là, sur la Blogothèque… (I)

... j’ai écrit ça : Balmorhea, post-rock du dix-neuvième siècle Kütu Folk Records, du disque cousu main Lo’Jo, apatrides d’ici et d’ailleurs Davy Sicard, conteur réunionnais Black Eyed Dog, solitaire et d’exception La Blogothèque…